Le 8 mars n’est pas la journée de la Femme !

Chaque année, même date, je m’énerve sur les réseaux sociaux et surtout dans les magasins ou les boutiques en ligne. Le 8 mars, n’est pas la journée de la Femme. Inutile de nous offrir des fleurs, des chocolats ou des cadeaux comme à une vulgaire fête commerciale ou encore des codes promos pour s’acheter des choses dont nous n’avons pas besoin. Le 8 mars, nous fêtons la JOURNÉE INTERNATIONALE des DROITS de la Femme. Il y a une grosse nuance qui mérite d’être mise en avant et expliqué à la société. 

Déjà d’où ca vient ? 

Selon Wikipédia, la journée internationale des droits de la Femme, c’est une journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société et de revendiquer plus d’égalité en droits. Traditionnellement, les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.

Dans le grand monde, de la surconsommation et le marketing ou encore les médias, elle est parfois désignée, de façon abusive et totalement vexante, par « Journée de la femme ». Pour cette « occasion, »les commerces de toute part lancent des codes promos, font des soldes sur des produits dits féminins tel que le maquillage ou nous bombarde de l’expression cité plus haut. Comme si tout le travail des féministes d’antan n’avait jamais existé et s’est fait ensevelir par le capitalisme. Acheter, toujours plus, encore et toujours. Et toutes les occasions sont bonnes à tel point de modifier un jour qui est initialement pour revendiquer nos droits et les inégalités qui sont encore existantes en 2021 ! Parmi ces inégalités, je t’en cite une : la différence salariale ! Sais-tu qu’en Suisse, les femmes mariées touchent – ENCORE – un salaire inférieur à leur partenaire qui est en moyenne de -24 % ? Par des études, il est démontré que les femmes subissent des pertes de salaire dès qu’elles deviennent mères.

Ceci en 2021 ne doit plus exister ! 

En 2016, le salaire mensuel brut standardisé médian, en Suisse s’élevait à 6 011 CHF pour les femmes et 6 830 CHF pour les hommes. Énorme non ? 

Bref, revenons à nos moutons. 

La Journée internationale des droits des femmes, est officialisée par les Nations unies en 1977. Cette journée est également créée dans le but de fêter les victoires et les acquis en matière de droits des femmes et pas pour acheter un rouge à lèvres Sephora soldé à -50%, parce que… t’es une Femme et que forcément ça va te faire plaisir de t’acheter un rouge à lèvres soldé. 

La première Journée nationale des droits de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis d’Amérique le 28 février 1909. Les femmes ont continué à célébrer cette journée, le dernier dimanche de février jusqu’en 1913. Cette journée puise ses origines dans l’histoire des luttes ouvrières et des manifestations de femmes au XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe.

C’est à partir de 1909 que les États-Unis, sous l’impulsion de femmes socialistes américaines, décident d’organiser chaque année, le dernier dimanche de février, une “Journée nationale des femmes” (National Woman’s Day) pour célébrer l’égalité des droits civiques.

Mais ce n’est qu’une année plus tard que Clara Zetkin, journaliste et militante allemande, appelle les “femmes socialistes de tous les pays” à organiser chaque année une Journée internationale des femmes. Elle est célébrée dès le 19 mars 1911 en Autriche, Allemagne, Danemark et en Suisse.

En Russie, une “Journée internationale des ouvrières” est célébrée le 3 mars 1913 puis le 8 mars 1914. Lors du 8 mars 1917, des femmes manifestent dans les rues de Saint-Pétersbourg pour exiger “le pain et la paix”. Cette manifestation marque le début de la révolution russe et la date du 8 mars sera officiellement célébrée en Union soviétique à partir de 1921.

C’est donc après la Seconde Guerre mondiale que le 8 mars est célébré dans de nombreux pays. C’est en 1977 que les Nations unies officialisent la Journée internationale des femmes, incitant ainsi tous les pays du monde à fêter les droits des femmes.

Sur instagram, j’ai réalisé un petit sondage pour te demander si tu savais ce qu’était réellement la signification de cette journée. Sur environ 50 personnes ayant répondu, je suis contente de constater que 79 % d’entre vous connaisse la vraie signification. 
Je t’ai également demandé, si lors de cette journée du 8 mars, tu comptais succomber aux promotions des marques. Sur les 60 personnes ayant voté, je suis également heureuse de constater que vous êtes 54 personnes à ne pas acheter d’articles en promo ce jour-là. 

Mais je t’ai également demandé ce que tu penses lorsqu’on dit “Journée de la Femme”. Là, les réponses sont diverses et variées et je t’en ai sélectionné quelques-unes qui selon moi sont correctes. 

Pourquoi les plus grandes marques ont décidé d’en faire une fête commerciale et de complètement dénaturer cette journée ?

Très bonne question Sherlock ! Surement pour faire suite à toutes nos nombreuses fêtes – initialement païennes et non pas chrétiennes -. Sûrement pour pousser d’avantage les gens à dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas. Sûrement, pour qu’ils s’enrichissent encore plus ? 

Aujourd’hui, j’écris cet article pour que toi me lis connaisse la vraie signification de cette journée. J’aimerais par le biais de cet article te demander de ne pas céder aux offres des marques lors de cette « journée de la Femme ». Tout simplement, car ce n’est pas la journée de la Femme. Ce n’est pas la journée où la Femme peut « mettre les pieds sous la table » et cesser les activités ménagères. Ce n’est pas la journée où l’homme s’occupera des enfants parce que « c’est ta fête ». Cette journée est plus que ça. Elle existe pour dire qu’encore en 2021 tous ne droits ne sont pas acquis. Tant qu’il y aura des personnes qui achèteront des choses en promotion ce jour-là, le capitalisme aura toujours une longueur d’avance. Je me promène sur les boutiques en ligne que je connais et côtoie tout au long de l’année et je vois ces promotions bardées de fleurs roses et qui clament « Bonne Fête Mesdames », mais en tout cas pas de poings levés et de couleur violette pour soutenir les Femmes dans ces différences encore bien trop grandes. Dans ces inégalités qui ne devraient pas exister. 

Alors non, Mesdames, ce n’est pas la journée où tu recevras des fleurs ou des cadeaux. C’est la journée à laquelle tu peux remercier toutes les anciennes féministes et les nouvelles qui se battent pour que tu obtiennes les mêmes droits équitables que nos amis les hommes… C’est la journée où tu peux remercier d’avoir le droit de vote dans ton pays que tu ai ton mot à dire sur la politique de ta nation, que tu as le droit de choisir ce qui est bon pour ton corps, que tu as le droit à l’avortement légalisé et que tu ne sois pas obligée de faire des milliers de kilomètres pour avorter. Que tu ai le droit d’ouvrir un compte bancaire à ton nom et que tu puisses travailler sans que ton mari ait son mot à dire. Que tu ai le droit d’avoir ton indépendance financière, l’indépendance de ton utérus.

De tes droits tout simplement. 

Alors, s’il te plaît, lors de cette journée, ne succombe pas au capitalisme. Remercie simplement toutes ces Femmes qui ont fait tout ce travail pour toi et pour toutes celles qui continuent de le faire, car tous nos droits ne sont pas encore totalement acquis. Refuse les fleurs, les chocolats, porte du violet, lève le poing et montre que tu as une voix, TA VOIX.

J’espère qu’à travers cet article, je t’aurais enseigné la vraie signification de cette journée. 💜

« Who run the World? » – Girls. 

Dans la même catégorie

  • Ce que les Femmes s’infligent de porter pour “être belles”. 
    Cet article, c’est l’une de vous qui me l’a suggéré. Quand elle m’a envoyé cette idée d’article, je me suis dit… Mais oui ! Toi qui défends hardiment la cause des Femmes, pourquoi n’as-tu jamais parlé de toutes ces choses que l’on s’infligent de porter et qui nous font mal ? Alors c’est parti !  […]
  • Ce que les réseaux sociaux m’ont appris
    Cela fait des semaines voir des mois que j’ai envie d’écrire cet article, sans jamais vraiment trouver le temps d’apposer mes mots sur ce titre. Pour te dire toute la vérité, cela fait depuis le 4 décembre 2019 que le brouillon de cet article est créé… Mais aujourd’hui, il est temps. Aujourd’hui, il est temps, […]
  • Le 8 mars n’est pas la journée de la Femme !
    Chaque année, même date, je m’énerve sur les réseaux sociaux et surtout dans les magasins ou les boutiques en ligne. Le 8 mars, n’est pas la journée de la Femme. Inutile de nous offrir des fleurs, des chocolats ou des cadeaux comme à une vulgaire fête commerciale ou encore des codes promos pour s’acheter des […]
  • J’arrête de prendre des résolutions !
    Tu te dis, cette année, « c’est la bonne », cette année, j’arrête de fumer, cette année, je perds 10 kilos, cette année, je me remets au sport. Mais chaque année, c’est la même histoire. Tu ne tiens pas tes résolutions…  Alors aujourd’hui, je t’explique pourquoi j’ai décidé, pour l’une des premières fois de ma […]
  • À l’approche de la trentaine…
    Hier, 9 janvier, j’ai fêté mes 29 ans. Ma dernière année dans la vingtaine. J’ai l’impression que c’était hier que je fêtais mes 20 ans, la tête pleine de rêves et avec une grande soif de liberté. 9 ans après, j’ai toujours la tête pleine de rêve et toujours cette grande envie de liberté. Mais […]

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

2 commentaires sur « Le 8 mars n’est pas la journée de la Femme ! »

Laisser un commentaire