Les erreurs que j’ai faites ou que je fais avec mon corps (et mon esprit.)

En début d’année, j’avais écrit cet article (STOP! Je ne veux plus de ça en 2020) qui expliquait les diverses résolutions que j’aimerais suivre cette année. Et il y avait notamment une partie « corps » où j’expliquais que je m’étais laissée un peu aller. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces choses que j’ai fait ou que je fais avec mon corps qui sont de grossières erreurs, mais qui m’ont servit de leçon. 

J’ai souvent eu un rapport assez compliqué avec mon corps. Souvent des complexes, liés au poids. Si je fais cet article aujourd’hui, ce n’est pas pour mettre en avant des complexes. Je fais cet article aujourd’hui, pour « dédramatiser » un peu les choses et vous dire que malgré les erreurs que j’ai pu faire, j’ai appris et que ces erreurs, à présent, je sais pourquoi je les ai faites et je sais que, dans la mesure du possible, je ne les commettrai plus.

Tout simplement mettre des mots sur des maux. 

DansDISCLAIMER : je ne suis pas docteur, ni diététicienne, ni autre experte en matière de santé. J’explique, ici seulement les choses que je fais ou que j’ai fait faux durant ma vie et les choses que je mets ou que j’ai mis en place pour éviter ces erreurs. 

1. Me gaver de sucre

L’année passée, j’ai pris du poids. Pas mal d’ailleurs. Je me suis réfugiée – inconsciemment – dans la nourriture pour combler certaines choses et y trouver un certain « réconfort ». 

Et c’est malheureusement, dans le sucre que j’y ai trouvé « plaisir ». 

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un bec à sucre. Mais malheureusement, pour diverses raisons privés, l’année passé cette addiction s’est accentuée. 

J’essaie tant bien que mal depuis cette année, de lutter contre mes envies de sucre. Je me suis assez calmée, mais le sucre est réellement une drogue qui peut causer beaucoup de dégâts. 

2.Sauter des repas (en espérant maigrir)

Avec ma prise de poids, s’en est suivi l’envie d’en perdre. J’ai cru bon qu’en sautant volontairement des repas, alors que j’avais faim résoudrait mon problème. Grosse erreur. Le fait d’avoir sauté des repas a encore plus aggravé les choses puisqu’à l’heure du souper, je me gavais comme un ogre. C’est encore malheureusement, quelque chose que beaucoup de gens ne comprennent pas. Sauter un repas est mauvais. Il est mauvais dès le moment où vous éprouvez de la faim et que vous vous forcez à ne pas manger. 

Je ne suis évidemment pas nutritionniste, mais la base d’une alimentation saine ce n’est en tout cas pas s’affamer en jeûnant. Bien évidemment, le jeune intermittent a montré ses preuves et est assez sain. Malheureusement, s’affamer comme je l’ai fait ne l’est pas.

3. Me peser tous les jours. 

À une certaine période de ma vie, j’étais tellement obsédée par mon poids et mon apparence physique que j’ai développé ce que j’aime appeler « le syndrome de la balance ». À chaque petit écart que je faisais la veille, je montais immédiatement sur la balance pour constater les dégâts. 

Heureusement, j’ai compris avec le temps que monter quotidiennement sur la balance ne me servira à rien si ce n’est m’attrister d’avoir pris du poids. 

4. Prendre des pilules amaigrissante en croyant que c’était une bonne solution. LA bonne solution.

Non, non et non. Prendre des pilules dites amaigrissante n’est pas une bonne idée. Cela impliquera très certainement une perte de poids « spectaculaire » mais lesdites pilules ne résoudront pas vos problèmes de poids. Car une fois terminé ou une fois que vous avez prit un rythme de vie à peu près normal, les kilos se réinstallent. J’ai compris ceci très vite. Une perte de poids durable commence en premier lieu dans la tête. Soyez en paix avec votre tête, avec votre esprit et ensuite vous serez prêt à perdre durablement, mais SURTOUT sainement du poids. 

Je trouve aussi personnellement, que prendre des pilules amaigrissantes est un grand manque de volonté et une solution de facilité. On peut certes accompagner ces pilules par des repas sains et équilibrés, mais en aucun cas, elles doivent être utilisées comme solution aux problèmes de poids. Comme substituts. Ceci ne fera qu’aggraver les choses en vous conduisant inévitablement à des effets yo-yo.

5. Fumer 

Malheureusement, je suis fumeuse. J’ai commencé à fumer, il y a plus de 10 ans maintenant. Je pensais qu’à l’époque, c’était « cool » de fumer. Se faire voir avec une cigarette, le fait d’être intégrée dans un groupe grâce à ce signe distinctif. J’ai tout de suite été accro et malheureusement, aujourd’hui, c’est encore une erreur que je fais. 

6. Faire des régimes pour les mauvaises raisons 

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux connaissent mon histoire – ou du moins une partie – avec mon poids. Cette bataille que je mène depuis des années. En publiant cet article (la taille zéro n’existe pas) je me suis rendu compte d’une chose très importante. C’est qu’en perdant beaucoup de poids, je ne l’ai pas fait pour les bonnes raisons. Je l’ai fait, car la société indique que pour un certain âge, une certaine stature, il faut faire cette taille ou ce poids-là. En perdant du poids (plus de 20 kilos) je me suis rendue compte que je n’étais pas plus heureuse. Certes, je pouvais porter tous les vêtements que je voulais, avoir les plus belles robes, les plus beaux chemisiers, mais est-ce que cela me rendait plus heureuse ? Non

L’important, c’est de découvrir pourquoi, vous le faite. Est-ce que vous le fait pour vous sentir mieux vous-même et exclusivement pour vous-même ? Ou parce que vous vous faites influencer par les remarques qui vous sont faites ? Posez-vous les bonnes questions. C’est ok d’entamer un rééquilibrage, de faire du sport à haut niveau, mais demandez-vous pour QUI est-ce que vous le faite. 

7. Garder toutes mes émotions en moi 

Un point intéressant à développer, car comme on le sait, les émotions gardées en soi sont tout sauf bonnes. Un trop-plein d’émotions non extériorisées peut être extrêmement dangereux psychologiquement. 

C’est exactement ce que j’ai fait. J’ai la fâcheuse tendance à souvent garder mes émotions pour moi. Les non-dits. Les non-dits m’ont conduite au point numéro 2. Me gaver de nourriture, extérioriser différemment qu’en parlant. 

Comme je l’ai dit, c’est un point que je cherche à améliorer constamment. L’écriture est d’une grande aide pour ça. 
Si vous souffrez aussi personnellement de ceci, je vous recommande de vous munir d’un cahier vierge et d’y écrire toutes vos pensées. Toutes vos émotions. Certes, on a l’impression de retomber à l’époque de l’adolescence en écrivant dans un journal intime, mais croyez-moi, la thérapie de l’écriture est sensationnelle.

8. Croire que je suis invincible, ne pas me donner l’autorisation de craquer 

J’ai le droit de pleurer. J’ai le droit de craquer. J’ai le droit de dire stop. J’ai compris avec le temps que je ne suis pas Wonder Woman et que je ne peux pas aider et comprendre tout le monde. Que je ne dois plus porter le(s) fardeaux des gens sur mes épaules. Je ne compte plus le nombre de fois, où j’étai été triste ou en colère parce que je portais le poids de quelqu’un d’autre sur mes épaules. 

Si tel est votre cas, je vous conseille de vous visualiser en train de faire de la randonnée avec un sac à dos, quand soudain votre ami.e vous dit qu’à cause de son propre sac il / elle a extrêmement mal au dos. Alors, parce que vous êtes bienveillant et emphatique, vous vous proposez de porter son sac. Mais son sac est extrêmement lourd et au bout de quelques kilomètres, il commence en peser très lourd sur votre dos. Car en plus de porter son propre sac à dos,  vous portez le vôtre  qui est aussi très bien rempli.

Comment vous sentez-vous ? Quels sont les effets de ce sac à dos sur vous en plus du vôtre ?

Voici pour l’heure les erreurs que j’ai pu commettre au court de ma vie. Certes, je ne suis pas une experte en quoi que ce soit, mais on apprend toujours de ses erreurs. Ne dit-on pas, il n’y a que les personnes qui ne font rien qui ne font pas d’erreur ?

L’important, c’est de pouvoir se rendre compte de ça. Ce n’est pas facile d’accepter son corps, avec ses complexes et ses défauts. Mais parfois, il suffit juste de se focaliser sur autre chose (son propre bien-être) pour comprendre certaines choses. Tout est une question de perception. Transformer vos faiblesses en force.

Dans la même catégorie

  • Les erreurs que j’ai faites ou que je fais avec mon corps (et mon esprit.)
    En début d’année, j’avais écrit cet article (STOP! Je ne veux plus de ça en 2020) qui expliquait les diverses résolutions que j’aimerais suivre cette année. Et il y avait notamment une partie « corps » où j’expliquais que je m’étais laissée un peu aller. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces choses que […]
  • Comment les cycles Lunaires peuvent interférer dans notre cycle menstruel et ainsi pouvoir développer notre Féminin Sacré.
    C’est dans un article très spécial que je vous retrouve aujourd’hui à l’occasion de la journée internationale des Droits de la Femme. Un article dans lequel je vous demande d’avoir la plus grande ouverture d’esprit possible. Mais je connais mon public, et je sais que vous êtes comme moi, je sais que vous êtes très […]
  • Les 5 choses qu’on ne se dit pas (ou pas assez).
    Les « non-dits », les rancœurs, elles ont cette amertume. Cette amertume au fond de nos tripes. C’est souvent lorsque c’est « trop tard » qu’on se rend compte de certaines choses, de certaines phrases que l’on aurait pu dire pour sauver quelque chose ou se sauver nous-même, surtout ! S’éviter des souffrances inutiles, des […]
  • STOP! Je ne veux plus de ça en 2020!
    Je suis super heureuse de vous retrouvez aujourd’hui pour le premier article de l’année! Et on commence l’année par un article de développement personnel. Soit, “Je ne veux plus de ces choses en 2020!” Comme le titre l’indique, je vous partage aujourd’hui, les choses dont je ne veux plus en 2020 et que j’aimerais améliorer, […]
  • Comment préparer au mieux sa nouvelle année
    Dans moins de 15 jours, l’année 2019 touchera à sa fin. Et si je devais la qualifier par un mot en particulier, je choisirais : improvisation. Et honnêtement, je l’ai mal vécue. #lâcherprise. Je me suis alors dit que je ne voulais plus passer des années comme celle-ci. Et j’aimerais au mieux programmer la prochaine avec […]

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

Laisser un commentaire