Les 16 choses que j’aimerais faire avant 30 ans.

30 ans. Un cap. Une étape de plus. Dans moins de 2 ans, j’atteindrais ce chiffre. Trois et zéro. Pour être tout à fait honnête avec vous, c’est une étape qui me fait assez peur. Quitter la vingtaine, l’année de l’ « insouciance » pour entrer dans la trentaine, cette année ou plusieurs choses se débloquent et se posent petit à petit, step by step. 
Aujourd’hui, sur dans cet article, je vous révèle les choses que j’ai envie d’accomplir avant mes 30 ans. Je ne parlerai pas de choses « matérielles » mais plus d’états d’âme, d’état d’esprit et d’accomplissement. 

Disclaimer : cet article reflète ma vision des choses et de la vie et en aucun cas, je n’en fais une globalité 🙂 Certaines envies sont personnelles et je suis bien consciente que chacun de nous n’a pas du tout la même vision des choses 🙂

1. Voyager d’avantage (avec mon chéri) :

Avant de pouvoir fonder une famille, j’aimerais voyager le plus possible. Je n’ai pas encore quitté l’Europe, si ce n’est d’une seule fois et cela était pour Marrakech (article ici). J’ai tellement de destinations en tête, notamment les Etats-Unis, qui me font rêver depuis l’adolescence. Je rêve de connaître différentes cultures, différents modes de vie. Voyager reste pour moi, le seul moyen de s’ouvrir réellement aux gens et au monde. 

2.Faire ce qui nous passionne vraiment :

Lorsque j’ai atteint 25 ans, j’étais complètement perdue dans ma vie. Mais principalement, dans le milieu professionnel. J’avais un job que je n’aimais pas vraiment, mais qui m’assurait une certaine « aisance financière » et c’était l’une des raisons, pour lesquelles je ne le quittais pas. Puis, il y a cette remise en question, que chacun de nous a sûrement déjà réalisé un jour. On se demande alors, ce qu’on aime réellement faire dans sa vie. Pour moi, ca a été une évidence : écrire. Malheureusement, ce « hobby » ne me permet pas d’en vivre (pour le moment). C’est comme ca que le blog est né et que je partage avec vous chaque semaine, ma passion de l’écriture. 

Sans rien, vous cachez, j’ai eu une deuxième remise en question cette année. Une remise en question que j’ai toujours su, au fond de moi. Une chose sur laquelle, je suis en train de travailler, depuis maintenant 4 mois, qui je l’espère, me permettra de faire réellement ce que j’aime. 

3. S’aimer et s’accepter tel que l’on est. 

Vous êtes autant sur les réseaux sociaux que moi, et vous savez à quel point, nous sommes bombardé(e)s de vie « parfaites ». De vie sur jouées. Ces vies qui te font sentir une moins-que-rien. Outre le fait, de la vie « parfaite », il y a la question du « corps parfait » qui entre en ligne de mire. Un corps sans graisse, sans cellulite et un ventre plat. Tant de corps qui font rêver la société. Et j’ai l’impression qu’avec le confinement, c’est encore pire. Il y a 5 ans en arrière, j’avais cette vision-là du corps parfait. Et je suis rentrée dans le moule de la société en perdant plus de 24 kilos avec un rééquilibrage alimentaire. 

Avoir perdu autant de poids m’est un peu monté à la tête et là aussi, j’ai subi une réelle remise en question. Certes, j’aimais mon nouveau corps et j’aimais plaire avec lui. Cependant, aujourd’hui, en 2020, j’ai repris quelques kilos. Je n’en suis pas heureuse, sans rien, vous cachez. Certaines parties me complexes. Mais vous savez quoi ? Je me sens quand même mieux aujourd’hui, avec mes quelques kilos en trop. Je pense qu’à 30 ans, il est temps de dire non à ce que la société nous impose, et nous aimer avec notre propre corps, nos propres « défauts ». 

4. Savoir dire non. 

J’ai encore ce problème aujourd’hui, mais j’espère pouvoir le résoudre d’ici deux ans. Dire non. Dire non à cet ami(e) qui vous propose une soirée. Dire non, car on a pas envie et c’est tout. Cessons de toujours avoir peur de ce que l’autre peut bien penser, si on lui dit non. Vous n’avez pas envie de rendre ce service à votre tante ou votre cousine ? C’est ok de dire non, c’est ok de refuser. 

5. … Mais savoir dire oui aussi. 

Savoir dire oui à la vie, savoir dire oui, je t’aime. Oui, j’aime mon corps, oui, j’aime cette passion et oui, je n’ai plus envie de la cacher. Oui, j’aime cette personne même si elle est différente ou qu’elle n’entre pas dans le « moule » de la société ou des diktats imposées par ma famille. Dites-vous oui, en vous faisant plaisir avec cette part de gâteau ou oui à ce moment avec vous-même en tête-à-tête. 

6. Affronter ses peurs. 

Je suis consciente que pas tout le monde pourra réaliser ce point. Mais personnellement, j’aimerais affronter mes propres peurs. Dans mes peurs les plus obscures, il y a le fait d’être en maillot de bain en public. C’est encore, personnellement quelque chose que j’ai du mal à réaliser, même si précédemment, je vous ai dit que j’acceptais mes kilos en trop. J’espère pouvoir affronter cette peur un jour. 

7. Ne plus subir la pression de la société

J’ai déjà fait plusieurs articles à ce sujet, dont le fait de devoir absolument devenir parent avant 30 ans ou à 30 ans. Ou le fait de suivre une société qui préconise les moyens de contraception. 

Article lié : LA PRESSION DE LA SOCIÉTÉ SUR LES FEMMES DE 30 ANS OU PRÉ-TRENTENAIRE.
Article lié : POURQUOI JE NE VEUX PAS DE PILULE CONTRACEPTIVE DANS MA VIE.

Vous connaissez mon point de vue, sur la question. J’essaie tant bien que mal de sortir de tous ces stéréotypes que la société nous impose, comme notamment avoir une peau parfaite. Un combat que je mène depuis longtemps contre moi-même aussi. 

8. S’écouter/écouter son instinct. 

Quand est-ce la dernière fois que vous vous êtes écoutés ? Quand est-ce pour la dernière fois que vous avez suivi votre instinct pour aller vers ce à quoi vous désirez tant ou prit une décision en suivant votre intuition ?
J’essaie tant bien que mal de suivre mon intuition, je sais que c’est quelque chose qui ne nous trahi jamais. Et pourtant, quelques fois, je peine à l’écouter, car je préfère écouter le raisonnement « logique » de mon cerveau. J’ai loupé beaucoup d’occasions en écoutant mon cerveau plutôt que mon instinct. Pourtant, l’intuition est ce petit quelque chose en plus qui ne nous trahis jamais. Il sait. Il connaît les décisions que vous devez prendre. Certains appellent ca, les décisions du cœur, moi, j’appelle cela, les décisions du cœur et de l’âme. 

9. Se faire réellement plaisir

Cela en revient au point n°5 : se dire oui. Se faire plaisir, c’est aussi s’écouter (n°8). Tout est relié. Si vous vous dites oui, vous vous faites plaisir et si vous vous faites plaisir, c’est que vous avez écouté votre instinct. 

10. Faire du tri dans ses relations.

Ahhh… Ce fameux point crucial de la vie d’un adulte. Avez-vous remarqué que c’est en général à 30 ans que vous remarquez qui est resté et qui est parti ? Pour moi, il est incommensurable d’ignorer ce point. Quittez toutes ces relations qui ne vous font pas du bien, qui vous rabaisse, vous insulte, vous blesse. Vous n’êtes pas un bouc émissaire. Si des personnes doivent sortir de votre vie, c’est ce que cela devait être comme ca. C’est que le cheminement que vous deviez faire ensemble est terminé. Dites-leur simplement, merci. N’ayez pas de rancœur, mais remerciez-les, pour ce qu’ils ont apporté dans votre vie, durant le moment où ils y étaient. 

11. Faire une introspection/remise en question. 

Évidemment, il n’y a pas d’âge pour une remise en question. Elle peut se faire à peu près à tout âge. Mais personnellement, je me remets beaucoup plus en question maintenant (à 28 ans) qu’à 22 ans. 

12. Changer des mauvaises habitudes. 

« Chassez le naturel, il revient au galop » comme dirait l’autre. Je sais à quel point, les mauvaises habitudes peuvent être invasives. Si je dois stopper, mes propres mauvaises habitudes, je dirais « Manger du sucre sans arrêt, diminuer la cigarette, diminuer ma consommation de café, mais surtout cesser de procrastiner.

13. Apprendre à lâcher prise

Apprenez à lâcher prise. Lâcher prise sur ce que les gens vous disent. Sur les événements inattendus de la vie. Je me bats sans cesse contre la vie. Je me bats toujours, pour les décisions qu’elle prend pour moi. Lorsque quelque chose ne va pas comme je le veux, je râle, je crie, je m’énerve, je pleure même des fois. Mais on doit apprendre à patienter. Car si la vie, a décidé que ceci n’était pas bon pour vous, c’est qu’elle vous a réservé quelque chose de bien meilleur. C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire. J’ai encore du mal à accepter cette partie de la vie, j’ai du mal, mais j’y arrive gentiment, mais sûrement. J’apprends chaque jour et je sais que si la vie a décidé de mettre quelque chose sur mon chemin, c’est bien pour une raison et j’essaie de ne pas aller à contre-courant. Juste… Lâcher prise et respirer. 

14. Être heureux(euse)

Car finalement, c’est un peu ça le but ultime de la vie, non ? Tu as beau avoir accompli, un millier de choses, avoir fait le tour du monde, avoir fondé une famille, t’es-tu réellement posé(e) en te demandant si tout ce que tu fais ou a fait te rend heureux(euse)?

15. Ne plus procrastiner

Je l’ai mentionné dans le point n°13, mais j’espère pouvoir changer ce point-là de ma vie. 

16. Finalement, être soi-même. 

Car c’est ce qui compte réellement. Peu importe l’apparence que tu as envie de te donner, peu importe les convictions que tu as envie de suivre, peu importe ce que tu as envie de faire de ta vie, l’essentiel, c’est d’être en accord avec toi-même (toi m’aimes), avec ton âme et d’être qui tu veux.

Alors… Qui as-tu envie être ? 

Sur Instagram, je vous ai donné la parole à cette question et voici les réponses obtenues. Je suis contente que nous ayons à peu près les mêmes points de vue 🙂

Dans la même catégorie

  • Vision Board, qu’est-ce que c’est et comment je l’utilise ?
    Il y a quelque temps, je vous ai montré une toute petite partie de mon « Vision Board » sur Instagram et suite à ça, je vous ai demandé, en sondage, si vous saviez ce que c’était. Une grande majorité d’entre vous, a répondu qu’ils ne savaient pas. C’est donc avec plaisir qu’aujourd’hui, je vous écris […]
  • STOP! Je ne veux plus de ça en 2020!
    Je suis super heureuse de vous retrouvez aujourd’hui pour le premier article de l’année! Et on commence l’année par un article de développement personnel. Soit, “Je ne veux plus de ces choses en 2020!” Comme le titre l’indique, je vous partage aujourd’hui, les choses dont je ne veux plus en 2020 et que j’aimerais améliorer, […]
  • Pourquoi le sujet des règles est encore tabou en 2020 ?
    Saviez-vous qu’il existe plus de 5 000 expressions pour évoquer la période des règles dans notre langage ? « “Les Anglais débarquent” « J’ai mes ragnagnas » « J’ai mes rouges » et le plus aristocrate de tous : « Je suis indisposée ». Ce genre d’expressions montre qu’encore en 2020 le sujet des règles est […]
  • Pourquoi je ne veux pas de pilule contraceptive dans ma vie.
    Aujourd’hui, sur le blog, j’aimerais aborder un thème très personnel, mais un thème sur lequel j’aimerais converser avec vous. Aujourd’hui, sur le blog, j’aimerais parler de pilule contraceptive et autre poison qui tue à petit feu des millions de femmes dans le monde. Pourquoi la pilule contraceptive a été créée et comment ? Dans quelles conditions ? Pourquoi […]

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

Laisser un commentaire