Mon voyage en Laponie finlandaise

Je suis très heureuse aujourd’hui, de vous partager mon voyage et mon expérience sur mon voyage en Laponie. 
Pays du Père Noël et de ses rennes, je vous explique en détail les lieux incontournables ainsi que quelques conseils et astuces si vous désirez vous y rendre.

Emplacement, type d’hébergement et moyen de déplacement. 

Nous avons voyagé avec la compagnie Finnair, avec laquelle je n’avais jamais volé. Le personnel à bord est très serviable. La boisson vous est offerte. 

Nous avons décollé depuis Zürich pour d’abord une première escale à Helsinki puis Helsinki – Kittilä. 

Les escales ne sont pas « obligatoires », vous trouverez en général des vols directs, mais dans notre cas, nous avons fait le choix de l’escale car moins cher. 

Concernant notre emplacement, nous avions loué un chalet dans le petit petit petit village de Ylläsjärvi. Nous désirions être assez proche des coins « huppés ». C’est-à-dire : Levi et toute la municipalité de Kittilä. 

Ici la principale municipalité de Kittilä

Pour vous déplacer dans la municipalité de Kittilä, je vous recommande vivement de louer une voiture. Les transports en communs n’y sont pas très présents (nous n’avons pas vu de trains, mais des bus) et je ne saurais pas vous donner des renseignements quant à ça. Donc à moins que vous ne vouliez vous déplacer à dos de rennes, je vous conseille vivement la location de la voiture. 

Fun fact: Tous les chalets sont équipés, en général, d’un sauna. Pour ceux d’entre vous qui ont une âme d’aventurier, et soucieux de leur circulation sanguine, essayez d’aller 2-3 minutes dehors après le sauna 😉

Nos activités sur place 

La Laponie finlandaise offre une multitude de possibilités quant aux activités. Nous avions la chance d’être avec des amis qui avaient déjà séjourné sur place l’an passé. De ce fait, ces derniers connaissaient assez bien la région et les activités à faire.

Motoneige, Huskys, chasses aux aurores boréales, découverte de la région, voici en somme ce que nous avons fait. Zoom sur une partie des activités et mon ressentie. 

La Moto neige, ma pire plus belle expérience 

À la base, je ne suis pas très friande des motos de route. Ça me fait peur et je ne me sens pas en sécurité. Nos amis nous ont vraiment conseillé de tenter cette expérience, car les paysages sont absolument à voir. Soit. 

Ma pire plus belle expérience pourquoi ? 

Je n’étais pas pilote, mais passagère. En tant que passager, vous avez à l’arrière deux assez grandes hanses pour vous cramponner. Cramponner, c’est le cas de le dire. La motoneige, c’est comme du cheval, mais en dix fois plus pires ! Ça secoue et quand je dis que ça secoue, ça secoue un max ! Mon dos, ainsi que mes lombaires, on pour ainsi dire « ramasser »! 

Nous avons fait pratiquement 3 heures de motoneige avec un petit dîner inclus dans le forfait. Un dîner totalement atypique, car nous avons mangé dans un typique tipi Samis. Là, notre guide nous a préparé une soupe maison à la viande de renne. (oui, j’ai mangé du renne et j’étais triste hahaha.). 

Si je devais vous conseiller cette expérience, je dirais que 1 voir 2 heures sont suffisantes. Les courbatures, le lendemain, se sont fait ressentir très fortement. 

Mais je reste positive et garde en mémoire les magnifiques paysages que nous avons pu admirer. 

Les chiens de traîneaux 

C’est une activité dont je me réjouissais tout particulièrement, car j’adore les chiens. #dogslover 😍 pour cette activité-ci nous avons fait une durée de 45 minutes à 1 heure environ, mais je vous conseille plutôt 2 heures. 

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’avais peur de la condition dont était traitée les chiens. On entend déjà bien assez d’histoires avec les « animaux à touristes » et j’étais donc réticente tout de même. 

En arrivant sur place, nous sommes accueilli par une meute de magnifique husky sibériens et d’Alaska. Une chose toute particulière qui m’a marqué est qu’ils sont nettement plus petits que ceux dont on a l’habitude de voir par chez nous. Mais ils restent tout autant adorables et calineux. Pour répondre donc à la question, les chiens sont extrêmement bien traités et placés dans des abris au chaud lorsque ils ne « travaillent » pas. 

Je dois toute de même vous partager l’anecdote quant à cette activité.
Nous étions en tout 10 personnes et mon chéri et moi étions placés troisième avant-dernier. Il faut savoir que l’un conduit le traîneau et l’autre est confortablement installé avec une couverture dans le panier. Je vous laisse deviner qui était posée tel un pacha 😜 

Nous avons hérité des chiens, je pense, les plus flemmards et les plus rigolos. Les plus flemmards car ces derniers ne courraient pas, mais trottaient seulement. Nous avions beau leur demander gentiment d’avancer, les chiens ne vous écoutent pas et écoutent seulement leurs maîtres. 

Le petit malin qui se retournait toujours pour nous regardé.

Du fait que ces derniers ne courraient pas vraiment, nous étions toujours à la traîne et ralentissions un peu le groupe. J’ai beaucoup rigolé en entendant mon copain donner des coups de jambes pour accélérer, mais rien n’y faisait, les chiens trottaient toujours. Nous nous sommes finalement ravisés à être les derniers 🤣

Pendant pratiquement tout le trajet, l’un des chiens en seconde position du traîneau était un vrai clown. Ce petit coquin se retournait constamment vers nous avec sa langue dehors et courrait. Nous avons tellement rigolé, car nous avions l’impression qu’il nous disait « Hey, hey ! Tu as vu comme je cours ? Tu as vu comme je suis brave et gentil? » Mais ça nous a aussi donné l’air de se dire qu’il veillait un peu sur nous pour voir si nous étions toujours là. J’ai trouvé ça tellement mignon. 

Une information que j’ai envie de partager avec vous que j’ai appris en Finlande concernant la disposition des chiens : 

La disposition sur un traîneau n’est pas une disposition faite à la légère. 

Les chiens placés tout à l’arrière du traîneau sont des chiens avec de la force, ils sont généralement très forts pour pouvoir tirer le traîneau. Les chiens placés en seconde place sont les chiens qui possèdent le plus d’endurance. Ainsi si par exemple, les chiens de l’arrière sont fatigués, ceux de devant leur serviront d’appui pour courir. Puis finalement, les chiens placés tout à l’avant sont les chiens dits « guides ». Ce sont eux qui guident tout le traîneau à travers les pistes. J’ai trouvé que cette information était assez importante pour vous la partager ☺️

Ici aussi, nous avons admiré des paysages hors du temps. J’avais l’impression durant tout mon séjour que le temps était complètement figé, suspendu. Il y avait quelque chose de tellement magique dans l’air. ✨

Après la balade avec les chiens, nous avons pu les câliner et prendre quelques photos avec eux. Voyez comme ils sont très photogéniques 🥰 

Snow Village 

L’expérience du Snow village est inévitablement quelque chose que vous devez faire si vous allez en Laponie finlandaise. L’entrée vous coûtera 18 euros et vous entrerez alors dans un hôtel entièrement réalisé de glace et de neige. L’an dernier, le thème était sur « Game of Thrones » mais cette année, c’était dans un tout autre univers que les créateurs du Snow Village nous ont plongé. Visages en 3D, sculptures d’animaux, tout est entièrement réalisé à la main par les propriétaires. Vous pouvez même, si vous êtes assez courageux, dormir dans l’une des chambres. Chambres pouvant attendre -41°

Informations complémentaires ici

La ferme aux rennes

Un peu partout dans la municipalité, vous pourrez visiter des “Fermes aux rennes”. Vous pouvez si vous voulez les nourrir avec de la mousse des arbres dans les alentours. La mousse est pour eux, ce qu’est un gâteau au chocolat pour nous. 😉

Vous pourrez, comme pour les chiens de traineaux vous baladez dans un traineau tiré par des rennes. C’est une activité que nous n’avons pas faites, donc je ne pourrais pas vous conseillez.

Les divers alentours. 

Nous avons vraiment visité toute la municipalité de Kittilä pratiquement de fond en comble. À Levi par exemple, il y a une célèbre station de ski et surtout si vous êtes amateurs de belles voitures la « Porsche Experience ». La célèbre marque de voiture allemande y a un « repère » pour tester ses nouveaux modèles sur la neige. Il n’est donc pas anodin de croiser en Finlande des voitures « camouflées », car ils testent leurs derniers modèle. 

À Levi encore, vous pourrez visiter le musée sur l’histoire Sami. (Samiland) Le peuple autochtone de la Finlande. L’entrée nous a coûté 12 euros. C’était intéressant, mais honnêtement, je ne vous le conseille pas. Pour ce prix, je m’attendais à un musée bien plus intéressant. 

Informations complémentaires ici

N’hésitez pas aussi à vous balader autour et sur les lacs gelés. Les paysages y sont à couper le souffle. 

Pour ceux et celles qui souhaitent faire du shopping en Finlande n’y comptez pas dessus. En effet, la municipalité de Kittilä m’a beaucoup fait pensé aux petits villages en haut du Jura 😉 En gros, pratiquement rien et par conséquent pas de magasins. Vous y trouverez certes, des boutiques à souvenirs, mais ne vous faites pas trop avoir sur les prix (Attention notamment aux typiques tasses en bois des Samis. ) nous avons vu des prix grimpés jusqu’à 60 euros pour une tasse. Une tasse en bois. 😑 vous en trouverez ailleurs (par exemple dans les super marchés locaux pour 10 euros). 

Une expérience que je vous conseille est de vous plonger, durant une soirée, dans le typique folklore lapon. L’hôtel K5 à Levi propose une expérience unique : durant une soirée manger et chanter au rythme du peuple Sami.
(réservation obligatoire)
Les informations ici

La chasse aux aurores boréales 

Sans rien, vous cachez, les aurores boréales ont été pour moi le « goal » de ce voyage ! On espérait tous les voir, mais cela ne dépend pas de nous comme vous pouvez vous en douter. 

Voici quelques conseils que je peux vous donner si vous partez à leur recherche. 

  • Télécharger impérativement l’application « My Aurora Forecast ». C’est une application gratuite qui vous donnera de précieuses informations quant à votre localisation, le kp et les prévisions pour en voir. C’est une application très fiable qui ne s’est jamais trompée.
  • COUVREZ-VOUS ! JE REPETE ! COUVREZ-VOUS ! Les aurores boréales sont très fugaces. Par conséquent, mettez-vous bien en tête que vous allez être dehors minimum 20 minutes pour en apercevoir (si les prévisions sont bonnes!) Sortez couvert avec tout votre équipement (je reviendrais un peu plus bas sur l’équipement à prendre et à acheter pour la Laponie finlandaise).
  • Avant de vouloir photographier, admirez avec vos yeux : c’est chouette de photographier les Aurores Boréales, mais prenez le temps de les photographier avec vos yeux avant de le faire avec votre appareil photo. 

Mon matériel pour photographier les aurores boréale : 

Je ne suis pas une très grande photographe, je possède un reflex et un objectif « standard ». Pour pouvoir les photographier, je vous conseille vivement de regarder ces vidéos qui m’ont beaucoup beaucoup aidé dans les réglages à faire sur mon appareil photo. En résumé :

  1. votre appareil photo doit être sur le mode manuel
  2. Attention à la pause longue, les experts la conseille à 30 secondes, c’est donc pour cela qu’il vous faudra un trépied !!!
  3. Munissez-vous de gants, ahahah

Attention au froid aussi, car mon reflex n’a pas tenu très longtemps dehors avec le froid. Je n’ai pu faire qu’une photo et encore, elle était loupée, car je n’avais pas assez de lumière.

Les photos que vous pourrez voir ici-bas, on été faite avec mon iPhone 11 Pro Max. j’ai été juste bluffée de la qualité et la précision de la photo ! 

Nous avons vu les aurores à peu près 3 soirs sur 5. Elles étaient très timides et pas autant “spectaculaires” que ce que l’on peut voir sur d’autres photos. 
Elles n’étaient pas aussi “limpides” à l’oeil nu qu’en photo. À l’oeil nu, nous voyions une sorte de fumée verte qui se déplaçait très très vite dans les cieux. 

Ce qui est certain, c’est qu’il y a vraiment que dans le Nord que vous verrez des cieux aussi magnifiques. La Voie lactée était visible.

Voici une légende à laquelle j’aime beaucoup croire sur les aurores boréales :

Les Finlandais utilisent le terme finnois de revontulet pouvant se traduire par la « queue de renard rouge » ou les « feux du renard » : certains peuples Samis racontent en effet que le renard polaire, en parcourant rapidement les vastes étendues enneigées, éjecte de la poussière avec sa queue dans le ciel, ce qui crée ainsi les aurores boréales le long de son passage

Températures

Vous avez été tellement nombreux à me poser des questions sur le froid en Laponie finlandaise. Est-ce supportable? Quelles températures fait-il?

Sachez que oui, il fait froid! Mais nous avons eu de la “chance” car les premiers jours, nous n’avions pas de températures négatives. Nous étions à peu près sur du 0-3°. C’est qui est clairement anormale et trop chaud pour la saison.

Sachez qu’en cette saison, les températures devraient atteindre de minimum -20° à -40°.

Nous avons eu des températures négatives les derniers jours. Le thermomètre vacillait sur -18° à -25°.

Le froid n’est absolument pas le même qu’en Suisse. Nous avons ici, un froid humide et transperçant. Le froid en Laponie est “supportable” car il est sec. Il fait froid, mais ce n’est pas “insupportable” au point de s’enterrer dans les chalets.

Nourriture locale

Bien évidemment, la nourriture nationale est le viande de rennes. Je me suis un peu refusée d’en manger, à part le jour où je n’avais pas vraiment le choix. Pour les intéressés, la viande de renne ressemble beaucoup à la viande de boeuf.

Équipement et prix 

Les questions que vous m’avez posées le plus souvent ! Quel équipement prendre et quel prix pour un tel voyage? 

Sans rien, vous cachez, je ne suis pas une adepte de la montagne. Je ne skie pas. Donc j’ai dû acheté l’équipement entier pour me rendre en Finlande. 

Si la Laponie finlandaise est dans votre « Travel Bucket List“, gardez toujours en tête la « technique de l’oignon ». 

Cette technique a pour but de vous couvrir en 3 couches : 

  • Un pull / pantalon thermique qui va réguler la température de votre corps et laisser passer la transpiration
  • Un pull ou veste polaire qui va permettre de vous tenir au chaud. 
  • Une veste coupe vent (Les vestes de ski « standards » font parfaitement l’affaire.)
  • Des chaussures isolantes et imperméables

Je suis très frileuse, #filledusud, j’ai froid dès le moindre coup de vent, et même les soirs d’été, j’ai froid, c’est pour vous dire 😂. 

J’ai souffert du froid que dans quelques cas : lors de la moto neige (car je ne bougeais pas vraiment) et lorsque je suis allée voir les aurores boréales pas équipée. Ce sont les deux seules et uniques fois où j’ai eu terriblement froid, au point d’en avoir mal aux mains et aux pieds. 

La technique de l’oignon consiste à enlever une couche si vous avez trop chaud et c’est vraiment le conseil Number one que je veux vous donner ! 

  • EVITER LE COTON ! Je répète : NE PAS PRENDRE DU COTON ! Cette matière à la particularité de stocker la transpiration et ne séchera jamais. Ainsi, vous aurez tout le temps froid.
    Privilégier aussi la laine de Mérinos. (trouvable chez Décathlon, mais je reviendrais après sur où trouver quoi.).

Concernant mon équipement, je l’ai pratiquement trouvé QUE chez Décathlon

  • Pour les pulls thermiques : je vous conseille absolument la marque Odlo trouvable dans à peu près tous les magasins de sport. 
Pour accéder directement au prix, vous pouvez cliquer sur l’image.
  • Pour les pulls ou vestes polaires : la marque Quechua de Décathlon est parfaite ! Voici les photos des pulls que j’ai emporté avec moi. 

Vous pouvez remplacer les polaires par ce type de vêtement. Mon chéri en avait deux et il n’a jamais eu aussi chaud. Elle existe également pour femme.

  • Pour le bas : leggings thermiques et pantalon de ski CMP. 
  • Chaussures : ne vous imaginez pas pouvoir vous promener avec Ugg ou des Moon Boot les filles. Ça, c’est « No way! » Je vous conseille ABSOLUEMENT la marque Sorel avec les bottes ci-dessous.
    Cristina Cordula en ferait une syncope, mais on s’en fou ahah 
Prix et informations en cliquant sur l’image

Concernant ma veste, c’est l’investissement le plus utile que j’ai pu faire dans toute ma vie, je pense. J’ai choisi la veste “Travel700 3en 1” de chez Décathlon. Une vraie pépite cette veste, car elle résiste à des températures pouvant atteindre -27°. Je vous la conseille fortement ! 

Clique si l’image pour accéder au prix et autres infos.

Pour les biennois, sachez que nous nous sommes équipés en partie dans cet outlet à Lyss que nous recommandons fortement car les prix y sont 3-4 fois moins cher qu’ailleurs. Mon chéri y a trouvé une veste Columbia pour trois fois rien !

Mains, pieds, tête et écharpe 

Pour les mains, je vous conseille aussi la technique de l’oignon, soit : des sous-gants thermiques et des gants de ski. MAIS ! Je vous conseille beaucoup plus les moufles que des gants. Les moufles auront la particularité de vous tenir plus au chaud, grâce à la chaleur de vos doigts entre eux. 

Pour les pieds, une chose à ne pas faire IMPERATIVEMENT est de mettre deux couches. Le frottement favorisera l’apparition de cloques et vous n’avez pas forcément envie de gâcher votre séjour, pas vrai ? De « simples » chaussettes de ski feront l’affaire. Les chaussettes en laine de mérinos sont aussi à privilégier. 

Pour la tête, le bonnet est de rigueur. Protégez vos oreilles absolument. 

Pour les écharpes, je ne vous conseille pas nos typiques grosses écharpes, mais plutôt un tour de cou. Il faut impérativement pouvoir protéger votre nez du froid. 

Prévoyez également des cagoules pour les activités.


Concernant le budget, nous avons payé par personnes (vols, chalet, voiture de location et activités) approximativement CHF 1500.-. C’est en général ce qu’il faut compter pour un tel voyage. Ce prix est sans l’équipement, car ayant dû m’équiper de la tête aux pieds, j’ai en tout et pour tout dépenser à peu près CHF 2000.-. Ca fait « cher » pour un pays européen, mais croyez-moi, c’est un voyage à faire ! 

Makeup & crèmes et soins. 

Vous le savez maintenant, je suis une accro au makeup, et crèmes. Avant de partir en Finlande, je me suis beaucoup documenté sur quel type de crème utilisez là-bas pour le froid et les températures glaciales. Je savais que ma peau en baverait. 

ÉVITER absolument une crème de jour à base d’eau. À cause des températures très froides, les crèmes à base d’eau sont vraiment à éviter car qui dit eau et froid, dit congélation. Je vous conseille une crème de jour à base de beurre : karité, jojoba, coco. Pour le soir, j’utilisais ma crème hydratante chouchou de Clinique « la moisture surge, 72h ». 

Attention aussi au mascara, ne prenez rien à base d’eau. J’avais acheté pour ce voyage, un mascara de la gamme « green » de Kiko à base d’huile de jojoba, si je ne me trompe pas. Il a résisté aux températures, mais n’étaient pas waterproof. Par conséquent, il n’a pas tenu lors de notre balade avec les chiens. Voir les photos, ahah.
Pareil pour le fond de teint liquide, privilégiez plutôt les poudres. J’avais pris avec moi, ma poudre Kayenne Cosmetics qui a parfaitement fait l’affaire. 

  • Cheveux : protégez absolument vos cheveux du froid. En effet, j’ai eu pendant pratiquement tout le séjour, mes cheveux congelés, voir les diverses photos. Attachez-les et rentrez-les dans votre écharpe ou veste. N’hésitez pas à faire des masques le soir venu, pour les hydrater et les rendre moins cassants, à cause, du gel. 

En résumé 

Pour être honnête, j’appréhendais beaucoup ce voyage et je n’étais pas convaincue à 100 %, car comme je l’ai dit je suis très frileuse et j’avais extrêmement peur de souffrir du froid. Mais finalement, la Laponie Finlandaise a été l’un de mes plus beaux voyages. Les paysages y sont splendides, le temps là-bas semble suspendu, figé, glacé par la tonne de neige. Les gens y sont des plus sympathiques et conviviales. Puis le « goal » absolu de ce voyage est les aurores boréales. Elles ont été très timides, mais nous ont fait l’honneur de se montrer. 

N’hésitez pas également à admirer les couchers de soleil. Les couchers de soleil au bord de mer sont magnifiques, mais ceux du Nord sont exceptionnels.

Dans la même catégorie

  • Mon voyage en Laponie finlandaise
    Je suis très heureuse aujourd’hui, de vous partager mon voyage et mon expérience sur mon voyage en Laponie. Pays du Père Noël et de ses rennes, je vous explique en détail […]
  • London is calling 📞
    4 jours à Londres  Autrefois nommée Londinium, la ville de Londres était au XIXème siècle la ville la plus peuplée au monde. Actuellement elle est devenue l’une des capitales les plus […]
  • 3 jours dans le pays de Mickey
    Avant de commencer à lire cet article, n’oubliez pas de vous abonner pour ne louper aucun de mes articles ! Vous pouvez également me suivre sur Instagram en cliquant sur ce […]

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

3 commentaires sur « Mon voyage en Laponie finlandaise »

  1. Magnifique article ! Comme toi, je suis hyper frileuse, donc c’est ce que j’appréhenderais. Merci pour ce bel articles et ces photos splendides.

Laisser un commentaire