J'ai participé à un atelier de fabrication de cosmétiques naturels !

Cet été, j’ai eu l’opportunité d’être contacté par Maliâ Cosmetics qui me proposait de découvrir ses produits cosmétiques « home made ». Mais outre le fait que cette dernière m’ai proposé quelques-uns de ses produits, elle m’a carrément invitée moi et une abonnée à une matinée « fabrication cosmétique » home made. Revivez en détail cette journée ! 

Cet article est une collaboration. 

Tout d’abord, qui est Maliâ Cosmetics ? 

Maliâ cosmetics propose une large gamme dans son assortiment et pas que des cosmétiques ! On y retrouve des produits tels que des pastilles naturelles pour le lave-vaisselle, des bougies en cire de soja, des bombes de bains et bien plus encore. 

Magda jeune enseignante originaire de Moutier (Jura Bernois) s’est, un jour, posé cette fatidique question que l’on se pose au moins une fois dans notre vie : « Quelle est ma passion dans ma vie ? » Après réflexion, elle s’est dit qu’elle voulait allier la cosmétique à quelque chose qui lui tenait à cœur. C’est alors qu’en octobre 2018, elle entreprend de faire les formations de cosmaking (lien direct de la marque ici). Puis en juin 2019, elle lance sa marque Maliâ cosmetics qui est un clin d’œil à ses deux prénoms. Depuis lors elle organise divers ateliers de fabrication de cosmétiques naturels et les propose également à la vente. Pour l’heure, les ventes se font via sa page instagram en cliquant ici

Le cosmaking est un concept qui s’inscrit dans une tendance du DIY ( do it Yourself, soit Fais-le toi-même). 

J’ai décidé d’accepter de participer à un atelier de fabrication de cosmétiques, tout d’abord, car j’adooooooore, j’adooooore la cosmétique (mais ça ce n’est plus un secret!). 

En second lieu, j’essaie de plus en plus de faire attention à ce qui va se poser sur ma peau. Je ne dis pas que je suis la plus parfaite, mais j’essaie de faire des efforts pour ma propre santé ainsi que celle de la planète. Chacun fait des efforts à son échelle et faire des efforts passe aussi par la cosmétique. 

Article lié « Clean Beauty ». 

La matinée du 2 février s’est déroulée par la fabrication de 3 produits de cosmétiques suivants : 

  • Un beurre corporel à l’odeur de Monoï 
  • Une bombe de bain 
  • Un shampooing à la guimauve. 

Voici les différents ingrédients qui nous ont été utiles à la confection de nos produits : 

Beurre corporel au Monoï 

  • Monoï de Tahiti : émollliente, nourissante, protectrice et tonique 
  • Huile de pépins de framboises bio : antiride, antioxydante et régénératrice. Illumine les teints ternes.
  • Émules rich eco : émulsifiant qui apporte une texture riche, onctueuse et agréable. Parfaite pour les soins de nuits ou peaux sèches. 
  • Eau purifiée ou minérale : on utilise l’eau pour obtenir une crème, un beurre ou un lait. Permet d’augmenter la durée de vie de consérvation. 
  • Gomme gantante : gélifiant d’origine naturelle. Agent épaississant. Création d’un film très agréable au toucher. 
  • Extrait hydroglycériné d’orchidée : hydrate, adoucit, illumine la peau et antioxydante. 
  • Fragrance de Monoï de Tahiti
  • Benzol DHA : Permet de conserver les préparation avec une phase aqueuse. 

Shampooing liquide à la guimauve 

  • sodium coco sulfate (SCS) : tensioactif d’origine végétale. Indispensable à la réalisation de shampooing. 
  • Eau purifiée ou minérale 
  • Base moussante : tensioactif doux d’origine végétale. Utiliser pour augmenter le pouvoir moussant des préparations. Non irritante. 
  • Base douceur : tensioactif aux propriétés adoucissantes. 
  • Glycérine végétale bio : agent émollient qui hydrate la peau et les cheveux. Apporte un toucher doux aux préparations.
  • Extrait hydroglycériné de guimauve : hydrate, adoucit et illumine la peau. 
  • Arôme au choix 
  • Benzol DHA

Bombe de bain 

  • Bicarbonate de sodium : correcteur de PH, exfoliant.
  • Amidon de maïs : agent de texture dans les produits de bains. 
  • Acide citrique : correcteur de PH.
  • Colorant minéral hydrosoluble : colore la préparation. 
  • Eau minérale ou purifiée
  • Huile de jojoba bio : régule le sébum de la peau, régénérante et assouplissante. 
  • Arôme au choix. 
Source : cosmaking 

Comme vous pouvez le voir dans ces listes d’ingrédients : aucun n’a un nom imprononçable comme l’on a l’habitude de voir et agressif pour l’homme et la planète. 

En vraie petite chimiste, nous nous sommes exécutées pour confectionner nos produits de beauté. 

Autant vous dire que c’était une expérience très enrichissante et surtout, j’étais curieuse de connaître les différents procédés qui sont utilisés pour confectionner des cosmétiques naturels. Au final, je me suis vite rendu compte que ce n’était pas si compliqué que ça en a l’air. C’est à la porté de tous! 

Devant moi, j’ai tout l’attirail du parfait chimiste ( Ou sorcière, à vous de voir 😜 ) une petite casserole, un fouet, une balance et d’autres divers ustensiles. 

Magda nous a confectionné un petit fascicule où nous pourrons suivre pas à pas nos recettes. 

J’ai appris diverses choses durant cette matinée, comme par exemple divers composants de la cosmétique industrielle qui sont à la longue très nocifs pour notre santé et au nom imprononçable. 

Puis également voir par moi-même qu’il n’est au final pas très compliqué de réaliser de la cosmétique maison. Il y a d’ailleurs quelque chose de très satisfaisant à ça. Dire, « C’est moi qui l’ai fait ! » Par conséquent, l’on sait exactement ce qu’il y a dans notre crème ou dans notre lotion. Cela permet également de réaliser des soins 100 % personnalisés, car comme on le dit si bien « On est jamais mieux servi que par soi-même ! » 

Magda est une parfaite enseignante, très à l’écoute et nous a aidées pas à pas à la réalisation de nos produits. C’est ce que j’ai le plus apprécié. Dans ce lieu, tout le monde était à la même enseigne et Magda a su nous apprendre le tout avec de la bienveillance et avec beaucoup de savoir faire. 

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir durant cette matinée et voir que c’est à la portée de tout le monde est très intéressant. 

Est-ce que cela serait assez pour me faire basculer dans le 100 % naturel et fabriquer moi-même mes cosmétiques ? Pour répondre franchement à cette question ; non. Non, car fabriquer soi-même sa cosmétique demande tout de même du temps. Temps que peut-être certaines personne n’ont pas à leur disposition. Je trouve ce fait contraignant et je ne ferais pas toute ma cosmétique maison pour être tout à fait honnête. En revanche, je ne dis pas non de changer une partie de mes habitudes et plus m’intéresser aux cosmétiques naturels. Mais j’ai vraiment apprécié cette matinée en compagnie de Magda et voir à quel point ses ateliers et ces produits l’anime. J’ai super hâte de tester les produits que j’ai réalisé, en tout cas, je vous en parlerais sans autre sur Instagram. Je ne doute pas une seule seconde de leur efficacité ! 

Si vous souhaitez vous lancer, vous-même dans la confection de cosmétiques, sachez que cela ne vous demande pas des investissements colossaux et que vous pourrez fabriquer vos produits avec vos ustensiles habituels en cuisine. Attention cependant à tout désinfecter et nettoyer avant utilisation ! Ben oui, ça serait bête d’avoir du chocolat dans sa marmite alors qu’on aimerait confectionner une crème au Monoï 😜

C’était donc pour moi une matinée réussie et très instructive. Si l’occasion devait se représenter à nouveau de participer à un atelier de Maliâ cosmetics, je n’y réfléchirais pas deux fois, tant Magda est bonne professeure. 

Merci beaucoup à Magda pour m’avoir donné l’opportunité de la connaître et ainsi pouvoir vivre ce moment. Et également merci aux filles présentes lors de cette matinée, ce fut un réel plaisir de vous rencontrer enfin en vrai! 😍

Lien direct de l’Instagram de Maliâ cosmetics : ici

Sa liste de prix et gamme de produits

Lien direct du site internet de cosmaking : ici

Dans la même catégorie

Mes divers réseaux sociaux

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

Un commentaire sur « J'ai participé à un atelier de fabrication de cosmétiques naturels ! »

Laisser un commentaire