Clean beauty

Depuis quelque temps maintenant, je ressens le besoin de me tourner vers des choses plus naturelles, surtout au niveau de ma cosmétique. (vous pourrez d’ailleurs trouver mon article détaillé sur la bio box ici et sur un fond de teint minéral en collaboration avec le monde de Kayenne ici). C’est alors qu’on m’a parlé de l’application « Clean Beauty ». C’est quoi ? Ca sert à quoi ? Je vous explique tout ici ! 


Clean Beauty sera ta nouvelle meilleure amie ! Elle va te permettre de scanner TOUTE ta cosmétique et te dire – dans la mesure du possible – les ingrédients controversés qu’il y a dans ta crème, dans ton fond de teint ou ton sérum. C’est fou, n’est-ce pas ? 
En 2019, les gens sont de plus en plus soucieux de leur santé et certains sont même arriver au point de boycotter certaines marques pour leurs pratiques douteuses… Choses que je peux concevoir. 

Une fois que tu te lances dans le vaste monde de la cosmétique controversé, tu te retrouveras vite perdu face à tous ces noms imprononçables. Alors je t’ai fait un petit récapitulatif avec certains ingrédients que tu pourras croiser sur ta route de la désintoxication. 
Par controverser, on entend – logiquement – des ingrédients qui ne sont pas top top pour notre santé. On leur reproche d’être : perturbateurs, irritants, allergisants et d’être néfastes pour notre Terre. 
Avant que vous ne commenciez à lire cette « petite » liste, il serait peut-être bon de savoir de quoi est composé un produit « basique ». 

Au tour des ingrédients maintenant . Voici les ingrédients que vous pourrez retrouver assez fréquemment sur le packaging de vos produits.

  • PEG (Polyéthylène Glycol ) + PPG. Fabriqué à partir d’un gaz très réactif(l’oxyde d’éthylène) extrêmement toxique, cancérigène et mutagène, c’est surtout le mode de fabrication du PEG et les dangers afférents qui en font aujourd’hui un ingrédient controversé. Ils sont souvent utilisés comme émulsifiants ou tensioactifs. On peut les rencontrer dans : les dentifrices, les shampoings, les savons, les rouges à lèvres et… les dentifrices, les shampoings, les savons, les rouges à lèvres et… partout en faite !
  • Phenoxyethanol. C’est un conservateur anti microbien qui est suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Il présenterait également des tendances à l’urticaire et dermatite. 
  • Disodium EDTA. Ingrédient permettant de bien faire mousser les soins lavants. Il a la capacité de se lier aux métaux lourds et au calcium qui le rend indésirable pour l’environnement. Il serait irritant pour les yeux et pourrait être une source d’eczéma. 
  • Butylhydroxytoluene (BHT). C’est un conservateur antioxydant qui est suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Il introduirait des dysfonctionnements et des perturbations au niveau de différents organes (animal ou humain) et du système hormonal ! Certaines études scientifiques montreraient qu’il pourrait favoriser le développement de tumeurs chez les souris. Il pourrait être responsable aussi d’allergies. 
  • Paraffinum liquidum. Huile issue de la distillation du pétrole après séparation des hydrocarbures combustibles légers (gaz, essence, fuel). Il fait partie de la famille des huiles minérales. Ces huiles sont occlusives et induiraient et aggraveraient ou prolongeraient l’acné ! 
  • Le silicone : c’est une transformation chimique du quartz. La peau n’arrive pas à l’absorber. Il est principalement utilisé pour obtenir une texture douce et soyeuse ( Oui, vous savez… La même que vous sentez lorsque vous appliquez votre base de fond de teint). C’est surtout au niveau écologique qu’on tire la sonnette d’alarme. Le silicone représente une catastrophe au niveau écologique et aurait beaucoup de mal à se décomposer. On peut les retrouver dans n’importe quel produit. On les reconnaît, car ils se terminent souvent en -one ou -ane (dimenthicone, amodimenthicone). 

Après avoir à peu près pris connaissance de tout ce charabia je me suis attelé à cette tâche difficile qu’est de scanner une grande partie de ma cosmétique (chose compliquée vu la quantité de crème, de makeup et tout le reste que je possède.) mais j’ai décidé de m’attaquer aux « grosses » marques, celles que tout le monde à dans son armoire et qui peut être trouvé en grande surface. Je me suis donc munie de mon panier et ai embarqué toute la cosmétique qui se trouvait devant moi pour vous effectuer mes tests. Voici mes produits cibles : 

  • Clinique ID  (c’est là que mon coeur s’est brisé
  • Garnier skinactive Eau micellaire All-in-1 : (coeur doublement brisé
  • Signal white system 
  • Tonique Pixi – rose tonic 
  • Palette Huda Beauty topaz obsessions 
  • Nivea crème bleu 
  • Wet’n’wilde – photofocus, base de teint matte
  • Cottage gel douche à la guimauve 
  • Clarins sos hydra – masque fraîcheur 
  • Rituals – ritual of Ayurveda 

Honnêtement, après toutes ces années à m’être habituée à certains produits, cela va être difficile pour moi de changer certaines routines. Mais sincèrement, lorsque je vois que certains ingrédients controversés pourraient nous refiler des cancers, je ne réfléchis pas deux fois !
Je vous invite à utiliser cette application est d’essayer de scanner la plupart de vos produits. 
J’ai aussi fait mon enquête sur le site https://laveritesurlescosmetiques.com/recherche-inci.php avec les recherches INCI qui m’ont permis de mieux savoir ce qu’était ces ingrédients et comment ils pouvaient réagir sur notre corps. Je vous laisse voir les imagines ci-dessous. 

La question est maintenant « Doit-on entrer en psychose à chaque fois que nous appliquons une crème ou un fond de teint sur nous? ». Pour ma part, je vais être un peu plus vigilante à la composition et me renseigner au maximum sur les ingrédients. J’ai déjà retiré de ma routine mon démaquillant micellaire de Garnier que j’adore tellement. 
Dites-moi ce que vous pensez et si vous avez franchis le cap avec cette application. 

Dans la même catégorie

Publicités

Publié par

✖️Lisa 📍 Suisse 🎀Lifestyle ¦ Photos ¦ Beauty and More 👩🏻‍🏫 Je teste pour vous ... Enjoy !

2 commentaires sur « Clean beauty »

  1. Salut Lisa ! Je dois dire que ton article me pose un sérieux problème de conscience… Je sais bien que nous utilisons tous des agents indésirables et qu’il vaudrait mieux éviter. Mais honnêtement c’est perturbant de faire une croix sur tout ce que je possède maintenant là tout de suite. J’ai stoppé les aliments industriels en grande majorité dans mon quotidien. Pour les produits d’entretien je suis devenu adepte de Briochin. Par contre pour le makeup je suis pas encore complètement prête. Et toi es que tu change complètement de routine ? Ou es que tu es par rapport au sucre et produits industriels justement ? Tu avais fait une revue intéressante sur le sujet et je t’avais mise au parfum sur les applications:)…

Laisser un commentaire